Elle s’est depuis toujours intéressée aux expériences créatives et tente de penser ces dernières au sein de sa pratique clinique et théorique et de sa vie quotidienne.
Passionnée par le Voyage et la traversée des langues et des cultures sous toutes leurs formes, de la métaphore aux expériences réelles, elle a une préférence pour la transmission sous forme poétique et littéraire.

Psychanalyste, elle a eu une formation à Paris de psychiatre et d’ancien Chef de Clinique à la faculté.
Membre titulaire de la Société Psychanalytique de Paris (SPP) et de l’Association Internationale de Psychanalyse (API), elle construit ses travaux, ses publications, ses conférences, autour de l’art, de la particularité du processus analytique chez les artistes, et sur la créativité, l’écriture, la peau et le toucher, la sensorialité.

C'est ce qui l'a amenée, en 2007, à la construction d’un site littéraire, www.martine-estrade-literarygarden.com, lequel transmet sous forme littéraire et poétique des recherches sur la créativité, le langage, l'art, l'écriture, les processus psychiques, le voyage ou le tango, au hasard des rencontres qui les ont suscitées, comme un atelier de recherche avec ses partenaires. Des textes y figurent sur la Psychanalyse et l’art.
La création de ce site littéraire a accru les liens de l’auteur avec l’art et le milieu artistique et s’est avérée une des voies de la transmission avec ses collègues.

Le site Psychanalyse et Art en L’île Saint-Louis informe de la pratique clinique de l’auteur.

Les Iles lieux de l’art et de l’errance, mettent en scène tant la clôture que l’ouverture. Une île, comme un port évoque le passage, les arrivées et les départs davantage que la vie quotidienne. Espaces clos et intimes, elle accueillent également la fermeture et une vie très intérieure. La clôture n’est pas le résumé, elle est un paradigme, l’heimlich d’où dérive l’Unheimlich qui fut cher à Freud dans le domaine de la création.Ces deux paradigmes, la clôture comme l’ouverture à l’horizon sont indispensables et ne sauraient fonctionner l’un sans l’autre. Ils créent ensemble la possibilité d’une respiration, d’un souffle entre ces deux dimensions vitales essentielles. Grâce eux et à ce mouvement psychique permanent qu’ils induisent et qui est figuré concrètement par le territoire d’une île, un exilé pourra devenir voyageur, l’aventure du désir y remplacera la vengeance du destin, et ce, pour les zones d’exil en chaque âme humaine.
L’art connaît dans les îles une destinée privilégiée. Toute île s’adonne à être terroir pour les pensées et le rêve. De ce fait, la psychanalyse qui s’y pratique a souvent une perspective qui rejoint celle de la créativité artistique.
Des textes sur les îles figurent dans le site littéraire de l’auteur.

Au sein de son cabinet sur l’île Saint-Louis, Martine Vautherin-Estrade reçoit comme psychanalyste pour des entretiens psychanalytiques, des psychothérapies et des psychanalyses. Elle assure également l’écoute de professionnels dans leur clinique psychiatrique ou psychothérapique et, à l’occasion l’accompagnement de projets artistiques.

Martine Vautherin-Estrade
Psychanalyste

29 quai d'Anjou
75004 Paris
Tél : 01 44 07 39 17
Email : martine.estrade@free.fr
Site : www.martine-estrade-literarygarden.com